L’équipe

LES ASSOCIÉS

 

Jean-Marc – l’élevage et les céréales

« Éleveur depuis 25 ans, je réalise ma finalité de vie en m’installant à Saint Laurent avec mes chèvres : être paysan en agriculture biologique au sein d’une exploitation diversifiée. »

 

Romain – le maraîchageromain

« Passionné par le végétal depuis longtemps, je suis maraîcher bio depuis 2013 et à Saint Laurent depuis  2015. J’y apprécie particulièrement le cadre de vie et l’ambition que permet le travail en collectif, qui plus est avec des personnes ayant les mêmes valeurs de respect de l’homme et de son environnement. »

 

Baptiste – le maraîchage

baptiste« Je me suis installé sur la ferme de St Laurent en 2012 pour pouvoir agir sur notre environnement en connexion directe avec celui-ci. En plus de me permettre de fournir à mes concitoyens une alimentation de qualité, mon travail sur la ferme me permet de vérifier que c’est au travers d’un travail collectif que l’agriculture rendra ses paysans heureux dans leur métier. »

 

Benoît – l’élevage, les céréalesbenoit

« A l’heure où fleurissent les discours alarmistes sur l’avenir de la planète, une vraie pratique d’une vraie agriculture est pour moi une vraie solution…

Alors après avoir pas mal bourlingué, me voilà installé au sein d’une ferme porteuse de sens (au moins pour moi). Remettre l’agriculteur en lien direct avec le consommateur; voilà un défi que nous devons tous relever. »

*

LES SALARIÉS

 

Sandrine – l’élevage, la fromagerie

« Chevrière par passion, je suis venue à Saint Laurent avec ma famille et mes chèvres pour travailler en agriculture biologique. »

Victoria – la vente à la ferme

victoria

« C’est avec joie que je remplis mes fonctions de vendeuse au Domaine Saint Laurent depuis 6 ans.  Ces rencontres régulières autour des légumes, du pain, du fromage et de la viande sont souvent source de blagues ou de rires, parfois d’échanges même profonds humainement. Je vous remercie, chers clients, qui, par votre présence, me permettez de faire ce travail dans une ambiance si agréable. »

Sophie – le maraichage, la vente sur les marchés de Charnay et Cluny

sophie

« Comment passe-t-on de l’enseignement au maraîchage et à la vente directe?
Tout simplement en voulant retrouver un lien plus cohérent à la terre et aux personnes.
Mais l’aventure ne doit pas s’arrêter là… Transmettons, enseignons, épanouissons… de belles choses avant qu’il ne soit trop tard… »

Jean – la boulangerie
jean

« J’ai pratiqué une trentaine d’années à Cluny avec un seul but « l’excellence ». En arrivant à la ferme Saint Laurent j’ai trouvé le graal. Je me compare toujours aux cuisiniers qui affirment que pour faire de bons plats il faut avant tout des ingrédients de très bonne qualité. Ici je travaille avec de la farine que nous produisons nous-mêmes avec les blés de la ferme. Je fais mon levain, j’utilise de l’eau de source et du sel de Guérande. Je cuis mon pain dans un four chauffé au bois. Ajoutez à cela beaucoup d’amour et vous comprendrez que je suis un boulanger heureux. »

 

Jean-Sébastien – la vente sur les marchés de Charnay et Cluny

js« Les marchés hebdomadaires sont un moyen de défendre une autre manière de consommer, d’acheter et de vendre. Je peux expliquer à nos clients ce qu’ils auront dans leurs assiettes ; sans rien avoir à cacher. C’est une activité utile, saine et pleine de sens : trois éléments essentiels, une association rare. »

Élodie – la fromagerie

« À Saint Laurent depuis mai 2015, je suis la benjamine de l’équipe. J’ai toujours rêvé de travailler en productions laitières et de transformer le lait. Si nos produits sont bons c’est qu’ils sont fait avec amour du métier. »